Langue allemande = Front national ?

Josefine Trebeljahr 12/05/2017 7:39 France Inter

Cher Monsieur,

J'ai été surprise d'entendre ce matin, dans sa chronique consacrée au départ de Marion Maréchal-Le Pen, Charline Vanhoenacker parlant par l'intermédiaire de son personnage, indiquer que Madame Maréchal-Le Pen souhaitait que sa fille apprenne l'allemand, sous-entendu "la langue des nazis".

Charline est très amusante, je m'esclaffe régulièrement en l'écoutant, cependant, ce n'est pas la première fois qu'elle associe la langue allemande au Front National. Elle l'a également fait lors de l'entre-deux tours en parlant de la loi "Arbeit" souhaitée par Marine Le Pen.

J'aimerais simplement lui rappeler que l'allemand est aussi la langue de Goethe, de Christa Wolf, de Daniel Cohn-Bendit et d'Angela Merkel et qu'en l'associant systématiquement aux nazis ou au Front National elle entre dans la même logique que ce dernier.

Je profite de ce message pour vous indiquer également que le terme « Mademoiselle » n’est plus utilisé dans les pays francophones autres que la France et que c’est une bonne chose car il est discriminatoire. Je regrette de l’entendre encore très souvent sur votre antenne.

A part cela, tout va bien, j’écoute régulièrement et j’adore France-Inter !

Avec mes meilleures salutations,
Josefine Trebeljahr
Née à Aschaffenburg en Allemagne en 1972, vit à Genève, 1ère langue : allemand, 2ème langue: français, 3ème langue: anglais

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...