Langue française

Jean-Claude HERRENSCHMIDT 14/03/2016 7:47 France Culture

À l’attention de Benoît BOUSCAREL
Bonjour. La langue française malmenée par les politiques ? Oh ! Combien. Mais les journalistes ne sont pas en reste. Rarement, mais parfois aussi sur France Culture. Ne parlons pas des approximations syntaxiques, le direct n’est guère indulgent. Ne prenons qu’un seul exemple : l’accord du participe passé avec le COD placé avant (verbe avoir). Le non-accord est devenu la règle, ou presque. Comment faire accepter cette règle à nos chères têtes blondes quand elle est si fréquemment démentie sans provoquer aucune réaction des auditeurs présents. Je comprends bien que ce n’est guère élégant de faire une remarque à un invité (de marque). Et alors ? Il faut tout accepter ? Même sur France Culture ?
Je ne ferai que citer pour mémoire le laisser-aller qui prévaut dans l’expression scientifique et technique : kilomètre.heure au lieu de kilomètre par heure, tonne.an au lieu de tonne par an, mélange permanent et aléatoire des Mégawatt et Mégawatt.heure, qui indique une confusion conceptuelle entre énergie et puissance, etc. Dans un monde où la connaissance scientifique est omniprésente et où il semblerait utile d’éduquer les esprits à une compréhension claire de ce dont on parle, les médias ne font pas leur travail en entretenant ces confusions.
Je tiens à préciser que les anglophones font très attention à rester exemplaires et cohérents dans ces domaines. J’y vois un avantage décisif dans leur capacité à traiter les problèmes techniques et à les enseigner avec pertinence.
Bien cordialement.