Langue française et interruption grossière de l’interlocuteur

CHRISTINE TRAXELER 13/06/2017 9:10 France Culture

Thomas Cluzet, il y a deux ou trois jours: " Reste à savoir comment va-t-il ...". Et, dans d'autres bouches de journalistes, régulièrement des questionnements dans ce genre: " je me demande qu'est-ce que X demandera-t-il ...".
Pourrait-il y avoir une petite remise à niveau en matière de forme interrogative des journalistes de l'ultime chaîne de radio audible sans publicité?
Et aussi en matière de substituts français aux mots anglais?
D'autre part Guillaume Erner pourrait-il cesser d'interrompre ses interlocuteurs à tort et à travers? Je ne parle évidemment pas de ses confrères journalistes qu'il n'interrompt quasiment jamais.
Merci par avance de votre attention et des suites que vous donnerez à ce courriel ou (mel).

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...