langue française

Luce RUDENT 25/03/2016 7:55 France Culture

Quelle qu'en soit la pertinence eu égard au terrorisme dont il fallait varier l'approche, le choix de l'anglais, pour l'essentiel de la matinale, ce 25 mars, me paraît peu conforme aux attentes des francophones. C'est ruiner les efforts tant humains que financiers, de notre ministère des Affaires Etrangères à travers ses Instituts dans le monde entier, ainsi que celui des Alliances françaises; laissez au moins ces interviews à La Grande Table, please!