L’avion électrique …

25/06/2019 9:17 France Culture

Chère France Culture,
Arrêtons le délire. Vous n'aurez jamais d'avions électriques de transports de passagers* (je veux dire au moins 50 personnes). Et quand bien même, un calcul thermodynamique simple montre que le bilan global écologique, avec n'importe quelle énergie existante sera encore plus dommageable que l'existant. Ne comptez pas non plus trouver une source d'énergie miracle. Seul ceux qui ne connaissent rien à la science y croient (de manière honnête). Le domaine du miracle est complètement disjoint de celui de la technique. Vous m'en voyez navré.
Il faut donc prendre beaucoup ...beaucoup moins l'avion (et la bagnole et etc...).
Tout ceci est connu depuis des décennies (la voiture électrique roulait il y a 120 ans) mais de la même manière qu'on ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif, on ne fait rien comprendre à un capitaliste qui veut encore faire de l'argent. Le plus triste est que la radio de service public relaie ces fables (qui nient l'état de la science). L'avion électrique après la voiture électrique. Non mais au secours. Je vais finir par penser que le critère premier pour devenir une élite du système actuel (économique, politique ou journalistique) est d'être un parfait ignare ou un débile.
Merci d'arrêter de servir la soupe à la croissance verte en relayant (ici) la pub des avionneur du SALON (sic) du Bourget. Il n'y aurait pas un désastre écologique en cours, j'aurais pu vous le dire sur le ton de l'humour mais là, franchement, ...

* d'ailleurs le teasing "avion de ligne électrique" s'écroule très vite quand le type d'airbus nous explique qu'il s'agit de conduire 2 gars de l'aéroport au centre ville. 2 gars avec un compte en banque bien fourni je suppose pour venir emm... un peu plus le citadin avec un véhicule supplémentaire.