Le choix des mots

Fabrice Touzard 23/04/2018 13:47 France Info

Sur twitter je tombe sur cette brève France Info
"Des antifascistes italiens forcent un barrage de gendarmerie après l'opération des identitaires au col de l'Echelle". Donc pour le journaliste ayant rédigé cette brève les antifasciste "forcent" (sous entendu agressent de façon illégale et violente) mais les neo nazis effectuent une "opération" (sous entendu un acte de police ou militaire légal et validé par les pouvoirs publics et politiques). Je n'ai pas de mots pour exprimer le dégoût que m'inspire ce titre honteux.

Votre réaction de « dégoût » m’étonne… Cette brève de franceinfo est, on ne peut plus, informative. « Forcer un barrage » est un fait, « opération des identitaires » un autre. Même si vous avez certainement de bonnes raisons d’avoir un avis sur « l’opération des identitaires », il n’est aucunement dans le rôle des journalistes de qualifier un événement. Nous ne sommes pas des militants; nous donnons des informations. A vous, aux auditeurs, de vous faire votre propre opinion à partir des faits…

Partager sur...