L’eau qui mouille et les rêves oniriques

Sylvie Garrec 24/08/2016 9:16 France Inter

Mercredi 24 août, vers 8h10. Frais "reportage" sur la canicule, dans le Nord: deux enfants s'amusent et la journaliste leur donne la parole, ainsi qu'à leur mère: "C'est bien, l'eau, ça mouille"; "Je prévois les casquettes et les bouteilles d'eau"... Vraiment?
Alerte canicule mise en place, et la radio publique, à une heure de grande écoute, qui ne trouve à évoquer que l'eau qui mouille... Quelques suggestions, alors: reportages sur les personnes vivant sous les toits, dans des appartements où la température ne descend pas sous 28°, même la nuit: que leur proposer? sur les SDF en souffrance; les personnes âgées; les malades... Oui, sans doute, tout cela n'est guère "glamour", mais se réjouir ainsi de cette intense chaleur à chaque bulletin météo - sauf exception - sur l'air "l'été revient comme on est content" est vaguement indécent, et en tout cas tout à fait déplacé.
Quelques minutes plus tard, une autre journaliste annonce les "rêves oniriques" du héros d'un dessin animé.
N'en jetez plus!