Les deux mois et demi de vacances

06/08/2019 8:51 France Info

Bonjour,
Fidèle auditeur de France Info depuis plus de trente ans, je me permets de vous écrire pour vous signaler une erreur assez récurrente sur vos ondes.
Ce lundi 5 août, le journaliste présentateur sur l'antenne de France Info parle (et ce n'est pas la première fois sur vos ondes, d'où ce message) des deux mois et demi de vacances scolaires d'été. Il n'est pas très difficile ni très chronophage en l'espèce pour un journaliste de vérifier ses propos avant de les tenir (en allant sur education.gouv.fr par exemple) les vacances scolaires estivales de 2019 ont débuté le samedi 6 juillet pour s'achever le jeudi 29 juillet pour les enseignants et le 2 septembre pour les élèves. Inutile de vous faire l'injure de compter à votre place cela ne fait pas deux mois et demi.
Alors, je suis maître d'école, j'ai un triple niveau dans une école de campagne et c'est un bonheur. Mais je n'ai pas deux mois et demi de vacances, sachez en outre que je dois donc préparer chaque jour 3 niveaux de classe (CP, CE1, CE2 sans compter le travail spécifique pour les élèves en difficultés et celui pour les élèves des facilités) et ce dans plus d'une dizaine de matières allant du français, des maths, de l'Eps, des arts, de la découverte du monde, des sciences, de l'anglais... avec un programme à respecter pour chacune de ces disciplines. Nous sommes début août, j'ai commencé à préparer mon année 2020 depuis bien longtemps (programmation de l'année, préparation des cours, organisation des apprentissages etc...). Vous imaginez bien, du moins je l'espère que je n'arrive pas la fleur au fusil le 2 septembre.
Il me semble urgent que ce présentateur vienne prendre la place d'un maître d'école une semaine dans sa vie avant de discourir d'un air entendu sur la longueur des vacances d'été. Merci de lui dire qu'il n'y a vraiment pas de quoi être envieux de notre sort .
Pour ma part, je continuerai d'enseigner en Education Morale et Civique (tiens! une autre discipline à enseigner) comme chaque année l'importance de la liberté de la presse. Je préparerai donc mon cours (contrairement à ce présentateur), nous parlerons sans doute un peu de lui cette année, de sa responsabilité et de son rôle de journaliste présentateur.
Cela me laisse sans voix et assez inquiet quand aux restes des informations que vous envoyées sans les vérifier sur vos ondes, à moins que tout cela soit fait sciemment. Les intervenants, les journalistes d'opinion peuvent être partisans, c'est même pour cela que vous les faites venir, je ne crois pas que ce soit le rôle du journaliste "présentateur" . Il est grand temps qu'il prenne de longues vacances bien "méritées"
J'essaierai de rester fidèle autant que possible à cette radio mais la confiance se gagne à la petite cuillère et se perd à la louche.
Bien cordialement.
Un petit maître d'école de campagne "en vacances"