Les journalistes sont ils trop bêtes

Jacques MOREL-JEAN 19/07/2017 9:30 Radio France

Bonsoir,
J'étais impatient d'écouter cette émission, pensant à un débat contradictoire qui aurait eu le mérite de poser un constat et pourquoi pas des voies d'améliorations de la profession. Mais non, les invités étaient des journalistes victimes du populisme, des politiques, voire des auditeurs eux-mêmes.
Pas de contradicteurs invités (entendez des personnes qui n'apprécient pas le travail journalistique actuel).
Donc pour conclure, on a eu le sophisme : Le pen n'aime pas les journalistes, donc ceux qui n'aiment pas les journalistes sont des populistes...
Bref, cette émission fut hélas la démonstration même de son énoncé. Il n'y a pas assez de débat contradictoire dans l'exercice de la profession; on invite ou on fait parler un seul avis. Dernier exemple en date; Macron veut tailler dans les finances régionales, on entendra uniquement l'avis de ceux qui sont contre, jamais un promoteur de la réforme. Et c'est vrai pour tout, de l'immigration jusqu'au Grand Paris, en passant par le sauvetage de la Grèce, ... . Donner les éléments à charge et à décharge pour qu'on puisse avoir son propre avis. Au lieu de ça, on sombre dans le pathos et la victimisation avec pour résultat une grande défiance envers ceux qui exercent cette profession.
Je le dis sans généralisation excessive car France Culture est plutôt au dessus du lot. J'ajoute que je suis abonné au Canard Enchaîné car j'apprécie une information libre et indépendante et pour ne pas être classé parmi les populistes.
Cordialement

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...