Les primaires

Nicole Civil-Ayats 02/12/2016 16:27 Radio France

Bonjour,

J'espère que vous serez aussi prolixe en reportages, interviews et autres divertissements avec la primaire de gauche que vous l'avez été avec celle de droite.
Au cas où il n'y aurait pas de primaire à gauche, j'espère que vous saurez trouver dans vos archives suffisamment de documents et interviews pour meubler l'antenne à la hauteur du temps d'antenne occupé par un problème qui n'en était pas un.
A croire qu'en France pendant ce temps, il ne se passait rien qui vaille l'ouverture de quelconque journal du service public, toutes chaînes du service public confondues. Service public pour lequel je paie une redevance bien sûr !
Enfin, vu l'ampleur médiatique qu'a pris cette primaire, je me demande ce que vous nous réservez pour l'élection présidentielle (la vraie).
Et je vais vous faire grâce de mon avis sur votre retransmission de l'élection aux Etats-Unis d'Amérique, fussent-ils "la première puissance du monde".

Je suis désolée de ce message mais franchement, cette démesure médiatique serait-elle à la hauteur de votre manque de volonté de voir les problèmes intra muros qui sont pourtant si nombreux et si prégnants pour notre société ?

Je vous remercie de votre attention et vous souhaite une bonne journée.
Bien cordialement.

PS : Je tiens à préciser que je suis une femme active de gauche, n'ayant aucune intention de voter à droite. De plus, je n'ai jamais voté à droite (y compris en 2002) ma devise en politique étant que je préfèrerai toujours un con de gauche à un con de droite. Ça vaut ce que ça vaut mais ça me définit assez justement !

Je ne vois pas ce qui vous fait douter que nous ne serons pas aussi attentifs à la primaire de la gauche que nous l’avons été pour la primaire de la droite et du centre. D’autant qu’après le retrait de François Hollande, cette primaire s’annonce particulièrement intéressante sur le plan de l’actualité. Nous avons beaucoup parlé de la primaire de la droite et du centre lorsqu’elle était dans l’actualité, comme l’élection américaine. Des sujets qui ont intéressé bon nombre de Français… Il en sera de même avec la gauche.

Partager sur...