L’invité du Week End

LOUIS GUEDJ 19/07/2016 8:33 France Inter

Bonjour,
J’ai écouté la fin de l’émission de Clotilde Dumetz de samedi matin 16 juillet 2016 sur France inter ou l’invité d’honneur était Monsieur Tahar Ben Jelloun.
J’ai notamment entendu ses propos qui ont conclus l’émission.
Votre journaliste lui a complaisamment tendu le micro pour qu’il fasse de la publicité pour son ouvrage, « le terrorisme expliqué aux enfants ». Cela lui a permis d’argumenter la distinction entre terrorisme et résistance. Il a pour cela pris comme exemples les actes de terrorisme en Israël. On a bien compris que pour lui il s’agit bien évidemment d’actes de résistance. En décryptant son propos ce que n’a pas fait la journaliste, tuer dans son sommeil une jeune fille juive de 13 ans (30 juin 2016) dans son sommeil, en Israël n’est pas un meurtre terroriste mais s’inscrit dans la juste lutte du peuple palestinien à recouvrer sa terre.
Mr Ben Jelloun a ensuite critiqué vivement les hommes politiques français sur les questions de terrorisme pour encenser le Maroc et sa gestion du terrorisme (« tout va bien au Maroc »), royaume bien connu comme patrie des droits de l’homme et des libertés d’expression.
Enfin M. Ben Jelloun a laissé supposer en le banalisant que le tueur de Nice était peut être un déséquilibré, un fou qui avait ou pas, à voir avec l’islamisme.
A l’écoute de quelques minutes des propos de ce personnage on est inquiet de ce que peut contenir son ouvrage. Et on est terrorisé à ce que ce monsieur soit autorisé dans les écoles à tenir son discours nourri d’ambigüités.
Inviter cet écrivain est du droit de Radio France/France Inter, néanmoins il est aussi du devoir d’une radio nationale de l’interviewer par une journaliste capable de discerner les faces cachées d’un discours et de mettre évidence les contradictions de ce personnage plus qu’ambigu.
Cordialement,
Louis Guedj

Le médiateur répond à vos questions et réactions dans cet article: http://mediateur.radiofrance.fr/infos/parler-de-lattentat-de-nice/

Partager sur...