Lisez ce qu’on trouve sur le concept de « société civile », avant d’en parler

Eric MICHEL 16/06/2017 16:53 France Info

Suite à mon message du 29 janvier, où je vous alerte sur le dévoiement du sens de "société civile" et son emploi à des fins de revendication, je constate que rien n'a changé sur votre antenne. Que de chemin parcouru, avec un Président élu en partie sur ce concept de "société civile", et maintenant les primaires où vous nous martelez les oreilles avec cette même expression.
Malheureusement, les journalistes et la majorité des intervenants de votre radio ne savent manifestement pas ce que veut dire "société civile". Et c'est lourd de conséquences, car c'est un concept central dans l'image du mouvement du Président. L'impact sur la perception des électeurs va bien au delà d'un simple malentendu.

Donc, s'il vous plait, faites connaître à vos journalistes le vrai sens de "société civile". Pour qu'on arrêté d'entendre des commentaire et théories à son sujet, absurdes au regard de son vrai sens, de l'actualité, mais aussi de son histoire.
Bien qu'il n'existe pas de définition normale, figée, et unique de "société civile", on trouve facilement sur internet :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_civile
http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/soci%C3%A9t%C3%A9/187350

Partant de là :
- "société civile" n'a de sens que dans le domaine de la science sociale : C'est un concept très ancien qui ne devrait pas être employé sans connaître son histoire et ce qu'il sous entend. Donc pour un public averti, et non pas les profanes qui écoutent votre radio. Car il est hautement ambigu et a changé plusieurs fois de sens avec le temps. Même aujourd'hui, ça reste un concept variable.
- "société civile" ne veut pas dire apolitique : Au contraire ! C'est justement l'engagement politique qui distingue un citoyen lambda d'un citoyen de la société civile, et donc participant à l'organisation de la collectivité. Selon un des sens qu'on lui donne aujourd'hui (et celui que donne l'Union Européenne), c'est simplement un acteur politique non professionnel et non étatique.
- "société civile" n'a absolument rien à voir avec le mot "civil" : Historiquement, "société civile" faisait référence au groupe des politiques professionnels (notion aristotélicienne). C'est à dire le groupe des hommes politiques civils dont la profession est exclusivement la politique, en opposition à la société militaire (politiciens et militaires), et à la société religieuse (politiciens et religieux). Ce n'est qu'avec Hegel dans un premier temps, puis dans les années 70, qu'elle prend son sens contemporain : en opposition à la société politique.
- "société civile" ne devrait pas contenir le mot "civil" : C'est principalement à cause du mot "civil" que ce terme ne devrait pas être diffusé sans plus d'explications. Si on se réfère au mot "civil", une personne qui n'est pas issue de la société civile est soit un militaire, soit un religieux. Or les lois, organisations et règles sont différentes entre les civils, les militaires et les religieux, même pour une chose aussi simple que la façon de nommer les gens : Monsieur, Colonel, Monseigneur. Dire d'une personne qu'elle n'est pas civile la place dans un tout autre univers. Alors qu'un "civil" est un frère. C'est principalement cette fausse interprétation et erreur qui est exploitée à des fins revendicatives.
- "société civile" n'a rien à voir avec "société civile" : Il se trouve par un hasard malheureux que "société civile", en plus de désigner un concept en sociologie, désigne une forme juridique de société non commerciale. C'est d'ailleurs le sens le plus commun, entre deux ramdams politiques. En sociologie "société" est opposé à "nature".

Je vous suggère aussi de lire :
http://www.larousse.fr/archives/journaux_annee/1989/71/la_societe_civile
Cela vous permettra peut être de comprendre à quel point le concept de "société civile", dévoyé par les uns, mal interprété par les autres, relayé et amplifié par les médias, est important vis à vis de ce qui se passe en ce moment. Et d'arrêter de nous vendre ça comme une nouveauté et un phénomène.

Sur le fond, vous avez raison. Nous avons d’ailleurs abordé l’usage de cette expression avec le linguiste Bernard Cerquiglini dans notre vidéo hebdomadaire « Le Sens des Mots »: http://mediateur.radiofrance.fr/videos/societe-civile-sens-mots/

Toutefois, pour quasiment tout le monde, le sens général de « société civile » est devenu « non professionnel de la politique ». Et, qu’on le veuille ou non, il sera difficile de changer ce sens désormais commun.

 

Partager sur...