L’islam et les musulmans sont écoeurants, vraiment ?

Wandrille 19/11/2015 12:49 France Info

Bonjour,

Ayant entendu parler du texte d'Antoine Leiris, je l'ai recherché sur google et ai eu le plaisir de le trouver sur votre site. L'ayant lu, je dois reconnaitre qu'il m'a beaucoup touché, m'a réchauffé le coeur en me disant que ce monde était beau, constitué également de gens beaux malgré ce que nous avions vécu les jours précédents. En lisant les commentaires, qui allaient à peu près tous dans ce sens, partageant une grande admiration pour la grandeur de cet homme dont pour la plupart nous serions incapables, je suis tombé sur des mots qui m'ont choqués sur votre site, un commentaire de Ana. D'après elle, les événements des derniers jours "révèlent le vrai visage de l'islam". Pour appuyer les propos d'humanité, de courage, de lumière et d'intelligence d'un homme en deuil, son commentaire, que vous avez publié, est "l'islam et les musulmans sont écoeurants".

Je ne crois pas que le censure soit la réponse la plus appropriée dans la plupart des cas. Je pense également que cette sinistre personne doit se confronter aux autres pour saisir tout le vide de sa réflexion. Je pense également que cacher son commentaire sous un tapis ne fera que développer un sentiment d'injustice et de persécution qui viendra alimenter son délire. Malgré cela, je m'interroge sur votre rôle, et sur le raisonnement qui vous a poussé à laisser passer un commentaire comme celui ci. A partir de quelle formulation la betise devient-elle incitation à la haine ? A partir de quand le degré 0 de la réflexion est-il du racisme répréhensible par la loi ? Ce genre de commentaire, isolé, est triste à lire. Mais l'isolement sur internet est un leure, et un groupement d'ignorants est un groupe dangereux.

Le poste de médiateur n'est sans doute pas facile, et je ne juge pas ce que vous pouvez volontairement ou non laisser passer. J'aimerais simplement comprendre, à ma petite échelle, comment un texte si beau, un tel défi à la haine, pouvait e^tre pollué par ce qu'il périse le plus, la peur et le rejet de l'autre.

 

Si vous aviez le temps de me répondre, j'apprécierai énormément. Dans l'éventualité contraire, je vous souhaite bon courage pour la suite.

 

Cordialement

 

Wandrille

Je suis d’accord avec vous; évidemment, face à ce texte courageux et émouvant, stigmatiser une religion en faisant un amalgame entre terroriste islamiste et musulman est totalement déplacé. Toutefois, je crois aussi qu’il ne faut pas censurer systématiquement les commentaires et qu’il est utile également de constater la bêtise humaine.

Partager sur...