Manque de prudence dans le traitement de l’actualité concernant l’homéopathie

Matthieu Duchemin 23/03/2018 10:26 France Inter

Bonjour,

Ces derniers jours, plusieurs émissions telles que la tête au carré et le téléphone sonne ont traité de l’avertissement lancé par un groupe de médecin quant à la désinformation existant autours de l’homéopathie.

Il est tout à fait légitime et nécessaire que cette discussion soit publique, il est naturel que le service public s’en empare.

Toutefois, la présentation de cette discussion publique devrait conçue avec prudence afin d’éviter de créer une fausse égalité entre les points-de-vue discutés.

L’éditorial de la tête au carré prends un parti clair et tranché contre la position scientifique, et propose d’accepter que la guérison soit « magique », tourne en dérision les résultats factuels des études scientifiques à l’origine de l’avertissement et généralement se place en défense de la pratique homéopathique. Bien qu’étant un éditorial et donc une pièce d’opinion par nature, cette vision semble peu factuelle pour une émission scientifique.

Le choix de programmation des invités pour le téléphone sonne est également surprenant. Bien qu’il mette ses talents au service d’une cause contestable, le Dr Sarembaud - Homéopathe - est un orateur et rhétoricien chevronné, comme l’atteste ses activités d’éditeur et de responsable associatif. Il a démontré être capable de détourner le débat par son éloquence et beaucoup de sophismes, mais peu d’arguments tangibles. Peut-être aurait-il été prudent de choisir un invité ayant un profil et une expérience du débat public pour porter la position scientifique ?

Enfin, je comprends qu’il soit facile de réduire les deux camps d’un débat à un nom. Toutefois, il est indispensable de rappeler que le nom « allopathie » est partisan. Ce nom créé par la communauté homéopathe afin de désigner tout ce qui n’est pas homéopathique à un sens dialectique fort, car il la met sur pied d’égalité la méthode scientifique. Il serait bien plus judicieux de parler de « médecine » pour faire référence à la médecine scientifique – ou médecine moderne. Le service public se doit de faire attention au sens porté par la formulation utilisée dans les titres et le contenu de ses émissions.

Cordialement.

Références :
https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-21-mars-2018
https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-carre/l-edito-carre-20-mars-2018

Nous avons reçu une quantité considérable de messages après la chronique de Mathieu Vidard et le Téléphone sonne consacrés tous deux aux médicaments et, principalement, à l’homéopathie. Mathieu Vidard que nous avons contacté ne souhaite pas réagir pour, nous dit-il, éviter de développer et d’encourager la polémique.

Partager sur...