Les Matins: les Musulmans, éternelles victimes

Christophe Barrot 14/09/2017 8:44 France Culture

Bonjour,
Je suis consterné par la manière dont a été traité aujourd'hui dans Les Matins de FC le sujet portant sur la situation des musulmans en Asie. L'invitée, Anne-Clémentine Larroque, tentait de brosser un tableau de l'islam asiatique mais Guillaume Erner était obsédé par une seule idée : les musulmans, à l'image des Rohingya de Birmanie, sont des minorités opprimées et lorsqu'ils sont majoritaires, en Indonésie par exemple, ils pratiquent la tolérance à l'égard des autres confessions. Ce n'est pas l'islam qui est tolérant mais la Constitution indonésienne qui, sans être laique, reconnaît à égalité toutes les religions. Soeharto s'est toujours méfié de l'islam politique.
Ces remarques faites, il serait souhaitable que les journalistes et leurs invités soignent leurs interventions orales souvent médiocres, pénibles à écouter pour l'auditeur. On entend des "euh", "en fait" permanents, des phrases mal bâties, des solécismes qui témoignent d'une formation intellectuelle très sommaire. Voir cette Mme Larroque citée plus haut, maître de conférences à Sciences-Po. Cette enseignante a l'élocution d'une élève de lycée. C'est tout simplement inadmissible.

C. Barrot

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...