Mauvaises dictions

Henri CHAMBON 04/07/2016 14:59 France Inter

Cher Monsieur
J'ai de plus en plus de difficultés à écouter (donc comprendre) les commentateurs ou journalistes de la chaîne. Un virus s'est répandu depuis quelques temps : le "e" qui ponctue les phrases, les mots, voire même les syllabes. Je suppose que ces personnes lisent un prompteur. En tant qu'enseignant, je me permets de leur conseiller de retourner au CP afin d'apprendre à lire. La lecture à haute voix doit respecter un rythme assez lent et des groupes de souffle. Le fait de lire trop vite, en apnée, avec de violentes aspirations de l'air) rend le discours difficilement compréhensible, voire inintelligible. Et que dire de Monsieur Dominique Seux qui marque un temps d'arrêt systématique entre le déterminant et le nom avec aggravation du phénomène lorsque la liaison est faite. S'agit-il d'une technique pour retenir l'attention de l'auditeur (très mauvais car l'auditeur se crispe), d'un tic (avec une discipline personnelle il est possible de combattre cette addiction), ou d'une mode ?
Je sais très bien que ces remarques désagréables pour les "vedettes" que sont ces messieurs ne seront pas prises en compte. Cependant je dois vous avouer que je me suis fait plaisir en les formulant.
A bon entendeur, salut !

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...