Mécontentement

Laurence Scebat 09/06/2016 9:19 France Info

Pouvez vous me dite pourquoi lorsqu'en France lors d'une fusillade des innocentes victimes se font tuées, on parle d'attentat. Et lorsque cela se passe à tel aviv et que la fusillade tue d'autres innocentes victimes, on parle de...fusillade.... Ce qui a été dit aux infos de ce matin à 8h07 ( à croire que cette ignominie n'est pas si importante par rapport aux olives noires ou aux clémentines bien colorées...) c'est surtout que le gouvernement israélien va interdire aux palestiniens l'accès en Israël durant le ramadan... Comment une chaîne d'infos française peut encore aujourd'hui être aussi partisane et surtout ne pas divulguer les vraies infos, comme nombre de morts et de blessés???? Par contre je suis sûre que le journalistes vont s'en donner à cœur joie si effectivement des palestiniens sont arrêtés... Sert cela votre code de déontologie ???

Je me doutais bien que cette fusillade à Tel Aviv allait susciter des réactions militantes. Nous ne pouvons jamais parler de la situation israélo-palestinienne sans que nous soyons accusés de parti-pris, pour les uns pro-palestiniens, pour les autres pro-israéliens. Pour certains auditeurs, ce conflit permanent ne peut être écouté de manière sereine et honnête; ce que disent les journalistes est obligatoirement orienté. Tous les médias – et pas seulement France Info – parlent de fusillade, puisqu’il y a eu des tirs mortels. On aurait plus parlé d’attentat pour l’explosion d’une bombe.
Enfin, je ne vois pas en quoi c’est être partisan que d’évoquer les mesures de rétorsion du gouvernement israélien. Et puis, surtout, écoutez honnêtement nos infos: le nombre de morts et de blessés a bien été donné.

Partager sur...