Pour un meilleur respect de la langue française par les journalistes et animateurs de Radio France

Christophe Varnier 17/01/2018 10:27 France Inter

Monsieur le Médiateur,
J'ai déjà dénoncé en 2015 le laisser-aller fréquent de journalistes et animateurs de France Inter. Je n'ai reçu comme réponse qu'un message inutile de remerciement pour mon intérêt pour la langue française.
Je m'insurge à nouveau contre le fait que trop souvent, certains journalistes, comme M. Nicolas Demorand, posent souvent à leurs invités des questions du type : "Vous pensez quoi de... ?" ou "Vous feriez quoi ?".
Même Mme Laure Adler, ancienne directrice de France Culture, et qui produit et/ou anime l'excellente émission "L'Heure Bleue" que j'écoute tous les soirs, se laisse parfois aller à poser maladroitement de telles questions.
Ces personnes, qui sont très professionnelles et compétentes, et qui ont bénéficié dans leur jeunesse d'études de haut niveau, ont-elles oublié qu'il faut poser ainsi ces questions : "Que pensez-vous de... ?" ou "Que feriez-vous ?", selon les règles fondamentales du français bien parlé ?
Ce n'est pas qu'une question de forme, parce que France Inter (et les autres stations de Radio France) ont un rôle d'information et, si j'ose m'exprimer ainsi, d'instruction ou d'éducation de leurs nombreux auditeurs, et que, de plus en plus souvent, ces mauvaises habitudes d'expression orale se répandent parmi nos concitoyens, que j'entends souvent demander "Vous faites quoi ?", et dire "pasque que", "et pis", ou "c'est super bien", "un espèce", au lieu de dire "parce que", "et puis", "c'est très bien", "une espèce", etc....
Je demande donc aux journalistes et animateurs, par votre intermédiaire, de bien vouloir faire attention à leur façon de parler à l'antenne (et hors micro, pour reprendre de bonnes habitudes). Merci d'avance
Cordialement.
Christophe Varnier