Messe Dimanche 15 Juillet

Denis MORTAMET 18/07/2018 13:14 France Culture

Bonjour, je ne sais pas trop si je dois me tourner vers vous mais je n'arrive pas à trouver le mail des émissions catholiques de France Culture. Si cela ne vous concerne pas merci de faire passer ce message.
Je suis catholique pratiquant et je suis scandalisé par le prêche de la messe du jour comparant l'avortement aux crimes nazis. Ce triste monsieur n'a sans doute pas lu l'évangile du côté de "tu aimeras ton prochain comme toi-même". Peut-être qu'il ne s'aime pas beaucoup mais c'est son affaire sauf qu'il utilise une tribune médiatique pour distiller ses propos nauséabonds. Pleurez en voyant le cercueil de Simone Veil car elle a fait la loi sur l'avortement est une honte de plus. Sa pseudo "défense" des enfants semble s'arrêter aux affaires de pédophilie...J'ai écrit à la conférence épiscopale en demandant des sanctions. Voilà ma honte et ma colère. Merci d'en faire part. Denis Mortamet

Nous comprenons tout-à-fait votre colère que nous partageons. Nous avons été en quelque sorte piégés par le fait que la messe se déroule en direct. Mais il est évident que nous ne pouvons cautionner les propos qui ont été tenus par l’Archevêque d’Avignon. Voici la réponse que nous a adressée Sandrine Treiner, la directrice de France Culture:

« Bonjour,

Je vous remercie de votre vigilance à notre écoute. Nous avons la même vigilance, et sommes comme vous extrêmement attachés aux valeurs du service public, valeurs d’ouverture, de respect et de tolérance. Nous avons comme vous réagi aux propos fort déplacés qui ont été tenus sur notre antenne.

Le Cahier des missions et des charges de Radio France prévoit la diffusion de programmes religieux produits par les représentants des principaux cultes. Ces programmes sont diffusés le dimanche matin sur l’antenne de France Culture.

France Culture respecte à la lettre les obligations de service public qui incombent à Radio France, mais ces obligations ne sauraient être une tribune : une tribune pour lancer des appels, juger des choix artistiques du festival d’Avignon, prononcer des avis personnels et violents contre le droit à l’avortement, tenir des propos très inadéquats sur la panthéonisation de Simone Veil, sans compter des allusions inacceptables à des comparaisons historiques hasardeuses.  

C’est la première fois, à ma connaissance, qu’une pareille situation se présente et est imposée, en direct, sur notre antenne. Je me suis ouverte de la teneur de l’homélie prononcée par l’Archevêque d’Avignon au producteur de la messe, le frère Jérôme Rousse-Lacordaire qui s’est montré très attentif à mon appel. Je l’ai informé de notre réaction à France Culture, comme de celles de personnes présentes dans la cathédrale d’Avignon dimanche et des nombreux messages d’auditeurs choqués que nous recevons depuis dimanche.

J’envoie un courrier à la Conférence des Évêques de France.

Sandrine Treiner

Directrice de France Culture ».

Partager sur...