Météorologie

philippe arzens 04/07/2017 10:11 Radio France

Monsieur,

Peut-on espérer qu'un jour les journalistes qui annoncent la méteo du jour s'abstiennent de pleurnicher parce qu'il va pleuvoir ou de se réjouir parce qu'il va faire 35 ° - à Paris.
C'est vraiment puéril.
Surtout quand leurs collègues, quelques instant plus tard, nous annoncent que l'année courante est la plus chaude depuis 120 ans et que cela va empirer ; et que l'on va déclencher le plan "grosses chaleurs" !

Se montrer responsable me semblerait la moindre des choses.

Cordialement.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...