La méthode scientifique : un monde sans plastique… pourquoi ne parler que des solutions technologiques ??!

Flavie Robert 01/02/2018 14:33 France Culture

Bonjour, je souhaite transmettre un message à Nicolas Martin à propos de l'emission d'hier "un monde sans plastique est-il possible ?".
J'étais très enthousiaste face à la thématique et je suis tombée de haut !
Parmi les questions posées sur la page de l'émission et lors de son déroulement il y a celle-ci : "Quelles sont les différentes stratégies possibles pour les résoudre ?".....
et LA REDUCTION DES EMBALLAGES n'a jamais été mentionnée tout au long du programme comme une solution possible et intéressante !
Les emballages sont 40% du poids de plastiques produits au niveau mondial, une bonne part se retrouve dans les mers avec les conséquences désastreuses que l'on connait... et votre émission ne parle que de créer de nouvelles matières, innovantes certes, mais JAMAIS de revoir nos modes de vie et de consommation et d'acheter SANS EMBALLAGE.
Quel message retenir de cette émission de service public ... "Ne vous inquiétez pas, la science va s'occuper de ce problème, ... continuez tranquillement à consommer .......!" ???
C'est vraiment dommage il y avait une vraie belle opportunité éducative, complètement manquée.
Je suis d'autant plus déçue que j'adore France Culture, cette émission et d'autres et que j'ai beaucoup de respect pour vos équipes de journalistes et animateurs.

J'espère que ce message ne se ra pas le seul à avoir noté ce manquement et sera transmis à qui de droit

Bien cordialement
Flavie Robert

Chère Flavie Robert,

 

Mille mercis d’avoir pris le temps de nous écrire pour vous transmettre vos impressions sur l’émission d’hier.

Je pense qu’il s’agit d’un malentendu, vous avez dû être distraite dans votre écoute parce qu’il a été à maintes reprises question des emballages, notamment de leur part dans la production de plastiques, et autour de l’interdiction des sacs plastiques à usage unique, en France, et des répercussions de cette interdiction dans d’autres pays européens.

Je vous enjoins de réécouter attentivement l’émission pour lever ce vilain malentendu.

Bien à vous,

 

N.M.

Partager sur...