Le monde selon Michel Onfray du 2 juillet, sujet: le vote du Brexit

Daniel Fuks 04/07/2016 9:47 France Culture

Bonjour,
1° L’utilisation impropre du terme « raciste ». Vous définissez clairement ce terme. Mais, à force de l’utiliser dans le sens d’hostilité envers l’Autre, que faire ? Avez-vous une proposition ? En l’absence du terme approprié, ne serait-ce pas le moment de saisir notre vénérable Académie et son membre récent Alain Finlielkraut, philosophe comme vous ? On pourrait imaginer le terme « allophobe », mais il fait pédant, il est vrai, et aurait du mal à s’implanter.
2° La critique anglaise envers les problèmes de dépense publique causés par l’afflux des immigrants. Vous faites un amalgame entre l’Angleterre et le continent. Or, ce que les média bien informés comme France Culture ont relaté, c’est que la campagne pour le Brexit visait les étrangers de l’Union Européenne, les fameux plombiers polonais, dont les lois de libre circulation permettent le séjour et le travail en Angleterre. S’ils y travaillent légalement et payent leurs impots, pourquoi ne bénéficieraient-ils pas des prestations sociales ? S’ils travaillent au noir, c’est aux autorités de traquer leurs employeurs. Les conditions inhumaines les camps ne s’appliquent pas à une description anglaise mais à Calais, qui ne fait plus partie de la couronne anglaise depuis belle lurette.
Cordialement