Neutralité de l’information

Christine LEPOITTEVIN 10/07/2017 11:57 France Inter

Bonjour
Au cours du journal de 13h00 du samedi 8 juillet, Monsieur Benis introduit le sujet de son confrère Monsieur Sabiron. (à la 15eme minute environ). Il y est question du rassemblement à la Villette de la République en marche, et du lancement de ce mouvement. Monsieur Sabiron rapporte les conditions d'adhésion : « L'adhésion reste gratuite, les adhérents peuvent être membres d'un autre parti, un parti républicain, nous dit-on, ce qui semble exclure le FN et la France insoumise... » Ce sont ces derniers mots qui m'ont fait sauter sur ma chaise. S'agit-il d'une sur-interprétation, ou bien votre confrère considère que ces deux formations ne sont pas républicaines ? Je me doute bien que les relations de la rédaction de France Inter avec Monsieur Mélanchon ne sont pas au beau fixe, mais est-ce une raison pour insulter (parce que c'est comme ça que j'ai reçu cette petite phrase... ) ses électeurs... ça fait 35 ans que je vous écoute, et la seule raison pour laquelle je continue à le faire, c'est que j'ai besoin de « ma dose » d'infos et que c'est pire ailleurs. Mais je commence à trouver très pénible cette ligne éditoriale, sur le service public de l'information. Je ne réclame pas une neutralité absolue, et je respecte votre liberté d'informer et celle de vos journalistes, mais la liberté ne peut exister sans le respect des opinions, forcément différentes, de vos 6 millions d'auditeurs. Merci.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...