Les nombreux messages de soutien à Philippe Meyer

Eric Soller 20/06/2017 7:18 Radio France

Bonjour,
Je réagis suite aux nombreux messages de soutien à Philippe Meyer, mais aussi à la réponse que vous faites à ces auditeurs. Si les messages continuent d'arriver malgré cette réponse ("l'Esprit Public continue", "il fallait se renouveler"), c'est qu'il y a bel et bien une raison de fond que les arguments officiels ne résolvent pas. L'argument de la limite d'âge est étrange parce que d'innombrables radios du monde entier fonctionnent avec des producteurs de talent, qui dépassent la limite d'âge de Radio France, et continuent d'enchanter leurs auditeurs. Pourquoi s'en priver à Radio France s'ils font du bon travail et attirent de nombreux auditeurs? C'est une règle vraiment absurde.
Ensuite, ce n'est pas l'Esprit Public que les auditeurs défendent, c'est la voix de Philippe Meyer, qui nous offre une hauteur de vue, une érudition et un humour qui sont absents des nouveaux producteurs (au style plus télévisuel et rentre-dedans). Il y a donc des raisons de s'inquiéter pour ce qui va remplacer la voix de Philippe Meyer que nous connaissons bien. Les nouvelles émissions de France Culture sont presque toutes des émissions un peu fades, politiques, floues, sociologiques et il est à craindre qu'on transforme l'Esprit Public en une énième table ronde de sociologues et de politologues comme le fait déjà le Grain à Moudre notamment. La direction de France Culture a un problème avec l'âge, elle n'aime pas les producteurs un peu âgés, et préfère la jeunesse. Ce sont des choix qui quelquefois ont marché, mais le plus souvent, on a observé une baisse de niveau d'exigence, et des formats qui ressemblent à celui des plateaux télé.
Les gens ont peur de cette direction qui vire des producteurs de talent pour des raisons d'âge (et non pour des raisons de succès, l'Esprit Public étant une émission qui marche très bien). Ils ont le droit d'avoir peur. Ils aiment France Culture. Ils aiment la voix de Philippe Meyer qui s'élève au dessus du lot. Cette voix, certes, ne ressemble pas à celle des stars de la télé, mais c'est une voix chaleureuse et érudite. Il n'y en a presque plus à Radio France. Nous avons le droit d'avoir peur de ces directeurs qui ne s'identifient pas à ce que les auditeurs aiment, et qui ne comprennent pas la valeur des producteurs qui font l'histoire de leurs radios. Cela, vous devez nous l'accorder, non?

Voici la réponse de Sandrine Treiner, directrice de France Culture :

« Bonjour,

La direction de France Culture n’a pas « viré » Philippe Meyer, et n’a aucun problème avec les questions d’âge (les émissions du samedi matin en témoignent).

Du Grain à Moudre existe depuis 12 ans, créée par Julie Clarini et Brice Couturier, bien avant cette direction de France Culture, et propose des angles très originaux sur l’actualité. Ce n’est pas une nouvelle émission. Mais elle est très bonne, à mon sens.

La compagnie des auteurs est une nouvelle émission, créée par cette direction : rien de fade, rien de sociologique, de la littérature au meilleur sens du terme.

La Méthode scientifique est une nouvelle émission. Rien de ce que vous semblez reprocher à notre grille ne lui est applicable.

Bref, Philippe Meyer a mené avec la direction de Radio France une négociation qu’il ne m’appartient certainement pas de discuter, et que je ne connais du reste pas. C’est une affaire privée entre un employeur et un producteur.

Les avis peuvent diverger, c’est le principe des opinions. Pour autant, il me paraît légitime de rectifier de fausses informations.

 

Bien cordialement

Sandrine Treiner

Directrice de France Culture’

Partager sur...