non-informations

AG FEGER 29/08/2016 15:30 France Inter

Bonjour,

Je ne sais qui peut être captivé par les impressions ressentis par ce campeur qui s'apprête à démonter sa tente. ...De même qu'aux impressions d'un vendeur de glaces et de ses clients qui sont contents quand il fait beau (entendu de circonstance sur votre antenne avant l'Eté). Y-a t'il encore des journalistes à FRANCE INTER? N'avez-vous aucune honte de diffuser de telles niaiseries? Pensez-vous que vos auditeurs sont des crétins?
Par ailleurs, l'abondance de publicités, elles aussi, idiotes vous met au même niveau que vos concurrentes du Privé. Ce qui est inécoutable de ce point de vue.

Cordialement.
AG.FEGER

Ces sujets que vous n’aimez pas sont des sujets d’illustration qui font vivre une actualité qui n’est heureusement pas uniquement constituée d’attentats, de meurtres, de polémiques politiques ou de séismes. Nous donnons la parole à des gens « normaux » qui illustrent des sujets, certes mineurs, mais dans lesquels la plupart d’entre nous pouvons nous retrouver. Ce n’est pas scandaleux, en plein été, de traiter de sujets plus légers et plus sympathiques. Vous êtes nombreux à nous dire que vous n’en pouviez plus de toute cette actualité dramatique, éprouvante et, parfois, stérile. Je ne suis pas fanatique des micro-trottoirs lorsqu’il s’agit de faire réagir des personnes non identifiées à des sujets qu’ils ne maîtrisent pas forcément; certes, donner la parole à des campeurs ou des vendeurs de glace en pleine canicule ne va pas révolutionner le journalisme, mais apporter une petite note sympathique pour un sujet – modeste – de société. Rassurez-vous, on est reparti dans les sujets « lourds »: Sarkozy, Fillon, Mélenchon, l’islamophobie, les manifs laitières, etc, etc.

Partager sur...