Non-publication de messages au médiateur

B. Murawiec 31/01/2018 12:20 Radio France

Je suis surpris (et peut-être pas tant que ça) que vous n'ayez pas publié le message que je vous ai envoyé pour constater que, plus de 24 heures après la condamnation de Mathieu Gallet, ni cette décision de justice, ni les réactions auxquelles elle a donné lieu n'avaient été abordées sur les chaînes de RadioFrance ou sur leur site.
C'est d'autant plus ridicule et dommageable que cette information a fini par être abordée – bien timidement – dans les journaux (du moins dans ceux que j'ai écoutés).
Le black-out (même temporaire) est la plus mauvaise des attitudes, car il sape la confiance que l'auditeur souhaite avoir dans ses medias.
J'imagine qu'il est délicat de traiter de la condamnation de son patron, mais la fiabilité de l'information est à ce prix, non ?

Premier point: nous avons fait une recherche et n’avons pas trouvé trace de votre premier message.

Second point pour lequel je vais essayer de garder le calme et la sérénité nécessaires à ma fonction: vous êtes au choix de mauvaise foi, menteur ou vous n’écoutez vraiment jamais nos antennes. Même si je ne les écoute pas 24h/24, je peux affirmer avoir entendu sur toutes nos antennes évoquer cette affaire; on ne peut vraiment  pas dire que nous avons occulté cette information. Jusqu’à présent, je n’avais d’ailleurs jamais constaté dans un média une telle transparence à l’égard d’un de ses dirigeants. Que ce soit dans les journaux, dans les émissions dédiées aux médias et même chez nos humoristes, la condamnation de Mathieu Gallet et les conséquences possibles ont été annoncées et expliquées. Désolé, mais je supporte difficilement les contre-vérités.

Partager sur...