Objectivité et impartialité

Laurent VILLIERAS 01/04/2016 19:14 France Inter

Bonjour,

je suis un fidèle auditeur de France Inter depuis plus de 35 ans. J'ai toujours apprécié la qualité des émissions et des informations de cette radio. Mais depuis plusieurs mois, je suis profondément déçu, agacé, voire scandalisé par l'attitude générale et le ton de ce que je peux entendre particulièrement dans le 7/9 animé par patrick Cohen et son équipe du matin. La charte éthique des journalistes précise entre autre que : "....[tout journaliste] tient [...] l'équité, l'impartialité pour les piliers de l'action journalistique...". Or, force est de constater que l'impartialité et l'objectivité ne sont pas au centre des préoccupations des journalistes du 7/9. En effet, en fonction de la couleur politique des invités, ceux-ci ont droit à un traitement très différent allant de la connivence manifeste à l'agressivité la plus claire. Cette attitude s'illustre au travers des questions qui sont ou ne sont pas posées, ou dans le fact checking dont ils font ou ne font pas l'objet. Certains évènements, par exemple la crise syrienne, la crise des migrants, la guerre en Ukraine, le Brexit....sont traités avec un manque certain d'objectivité et force commentaires moralisateurs à l'attention de ceux de nos concitoyens qui sont réputés ne pas penser comme il faut. C'est particulièrement le cas pour certains commentaires de patrick Cohen, thomas Legrand, Léa Salamé ou même d'augustin Trapenard. Ces travers se retrouvent aussi lors des séquences réputées humoristiques, particulièrement de Charline Vanhoenecker ou de Sophia Aram, dont certaines interventions tournent plus au manifeste politique qu'au sketch humoristique. Je trouve cela parfaitement intolérable à double titre : d'abord parceque, particulièrement sur une radio dite de service public, on est en droit d'avoir une information impartiale, objective et complète, laissant apparaître tous les courants et opinions,  et parce que l'auditeur est tout à fait en droit de ne pas subir les leçons de morale ou de citoyenneté de la part de journalistes qui ne sont pas là pour ça et dont l'autorité en la matière reste parfois à démontrer voire a été clairement décrédibilisée (mention spéciale à Léa Salamé pour sa conduite sans permis et sans assurance). 

Je ne m'attends pas à recevoir une réponse de votre part, mais,de grâce, un peu plus d'éthique journalistique, qu'on se contente d'informer objectivement les auditeurs et qu'on arrête de leur dire comment penser, ils sont capables de le faire eux-mêmes. Merci. 

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...