Obscurantisme d’état ?

Jean-Luc NEGRO 08/02/2017 9:13 France Inter

Je voudrais savoir comment est-il possible que le journal de 13h de France-Inter puisse passer en revue tous évènement politique du w-e sans dire un seul mot sur le meeting de Mélenchon qui a réuni 18 000 personnes sur Lyon et Paris !!! Comment peut-on justifier de parler du meeting réussi de Le Pen et ne pas même citer Jean-Luc Mélenchon ?... J'en suis plus qu'en colère, totalement scandalisé ! C'est une honte ! Du niveau des grandes heures des régimes les plus contestables qu'il ait pu exister........

Perso, maintenant, c'est boycott de France Inter, la seule radio que j'écoutais encore....
Allez apprendre votre métier !.........

Je pense que vous avez un certain parti pris en faveur de Jean-Luc Mélenchon. Et votre écoute n’est pas très objective. J’ai demandé à Jean-Marc Four, directeur de la rédaction de France Inter, de vérifier les diffusions. Voici ses éléments:

Nous avons traité du meeting de Jean-Luc Mélenchon à 3 reprises dimanche 5 février : à 13h (où il n’y avait pas de sujet Le Pen), à 18h et  à 19h. Certes, nous n’en avons pas refait lundi matin, mais à ce titre, le camp Le Pen pourrait nous reprocher de ne pas avoir parlé de sa candidate dimanche à 13h. C’est un procès sans fin : on ne peut pas parler de tous les candidats dans toutes les éditions.

Quant aux invitations aux représentants du Front de Gauche, et autres « insoumis » : Alexis Corbière était sur Inter à 8h40 le 31 janvier, Danielle Simonnet à 8h20 le 29 janvier, Jean-Luc Mélenchon à 7h50 le 4 janvier. Nous n’accusons aucun déséquilibre et le candidat Mélenchon est traité comme les autres. De façon équitable.

En revanche, sachez que lui ne se comporte pas comme les autres, puisqu’il décline systématiquement nos invitations multi répétées à 8h20 et ne répond pas, contrairement aux autres, à notre proposition de Grand format 7h / 9h.
Si traitement particulier il y a, c’est donc exclusivement de son fait, pas de celui de France Inter.

Partager sur...