Parité sur FIP

Patrick RICHARD 16/05/2017 9:10 fip

Bonjour,
J'ai adressé à FIP - voilà déjà quelque temps et cela à trois reprises - une question concernant la parité sur FIP en émettant le souhait que des voix masculines alternent un jour sur deux avec des voix féminines. La "féminisation" actuelle de FIP me paraît en effet contraire à l'esprit de parité qui doit aujourd'hui être largement partagé dans le service public.
Je n'ai reçu aucune réponse à cette question, ce qui me paraît être un vrai manque de respect des auditeurs.
Je vous adresse donc ce message pour vous signaler le comportement regrettable des responsables de cette radio.
Bien cordialement,
P.RICHARD

La directrice de Fip vous répond :

M. Richard,

Le médiateur m’a transmis votre message et je vous remercie d’avoir pris le temps d’écrire au sujet de Fip.

Je vous d’abord vous présenter nos excuses sur le fait que vous n’ayez pas reçu de réponse à votre message précédent.

La responsable des relations avec les auditeurs étant partie à la retraite il y a peu, je ne peux vous préciser pour quelle raison vous n’aviez pas reçu de réponse lors de votre précédents messages.  Mais sachez que je le regrette et que je me fais un devoir de lire et répondre à tous les messages qui me sont adressés.

Vous déplorez dans votre message le fait que l’animation de Fip ne soit pas faite dans un esprit de parité, alternant des voix d’hommes et de femmes.  Vous avez raison. Le modèle d’animation de Fip créé en 1971 avait prévu que seules des femmes interviendraient au micro.    Au fil du temps, l’apparition d’émissions a contribué à installer un esprit de parité, notamment le Club Jazzafip où l’émission est coanimée par un programmateur qui peut être un homme ou une femme.

Depuis la rentrée 2015, j’ai également mis en place une émission également coanimée par un homme, Sous les jupes de Fip.  Les choses s’équilibrent donc, graduellement.  Les informations de Fip sont présentées autant par des hommes que par des femmes.

Pendant des années, le paysage radiophonique français a été largement dominé par des hommes et c’est encore le cas aujourd’hui.  A Radio France, si l’on combine toutes les chaînes, les femmes ne constituent encore que 36% des intervenantes à l’antenne (animation et invités confondus).  Nous sommes encore bien loin de la parité et les femmes demeurent minoritaires dans la majorité des antennes.  Sur Fip, les femmes sont majoritaires et c’est la seule antenne de Radio France dans cette situation.  Le monde idéal parfaitement paritaire n’est pas encore arrivé, mais je suis confiante que nous y parviendrons, même si les choses se font parfois lentement.

En tant que présidente du Comité Diversité de Radio France, les questions d’équilibre et de parité me préoccupent grandement et votre message me conforte dans l’idée que les auditeurs sont très attentifs à ces questions.  Je vous remercie d’avoir insisté afin que votre message me parvienne.

Merci de votre écoute fidèle, je vous souhaite un bel après-midi !

Anne Sérode

Directrice, FIP

Présidente, Comité Diversité de Radio France

Partager sur...