Parlons musiques régionales de France

Alain Louvard 02/11/2016 10:52 France Inter

Bonsoir.

Bien sûr j'écoute et j'aime France Inter. Ce n'est pas la question.
J'aime aussi assez sa programmation musicale et de toute façon il en faut pour tous les goûts.
MAIS, alors que la parité pour la chanson française est semble-t'il respectée (40% ?), alors que la chanson anglophone occupe une place me semble-t'il majoritaire, alors qu'une petite place est laissée à d'autres musiques du monde (Afrique surtout me semble-t'il), JAMAIS je n'entends des chansons de nos régions, interprétées dans nos diverses langues (sauf parfois en créole) régionales, basque, bretonne, catalane, occitanes, etc... sur le réseau national. Pourtant leur valeur intrinsèque est certaine.
Vous me direz qu'elles sont diffusées sur les réseaux régionaux. Oui, c'est vrai. Mais elles ont aussi une valeur NATIONALE, en tout cas une plus grande valeur à mes yeux que beaucoup de chansons anglophones qui nous inondent.
Quitte à ne pas comprendre l'anglais comme la majorité des français qui comme moi écoute France Inter, vous pourriez proposer à ceux-ci des chansons qu'ils ne comprendront pas non plus mais qui forment aussi notre patrimoine et qui auront le mérite de leur ouvrir l'esprit sur notre diversité (je parle le basque).
Recevez ce message comme une marque de sympathie à votre égard, pas comme celui d'un râleur. Hi hi.
Et envoyez vos sympathiques et compétents programmateurs musicaux dans nos régions, formation continue oblige !
Cordialement vôtre.

Alain.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...