parti pris et récurrente

evelyne valletti 09/03/2017 13:59 France Inter

décidément, voilà une semaine tristement brune.
du lundi au dimanche, nous avons eu droit à la version droite et extrême droite de la vie politique.
seule alternative : Macron, chouchou médiatique, Mélanchon doit être en vacances, Hamon inaudible, les autres portions congrues.
désormais, je vous laisse tranquille et je coupe la radio pour tout le temps des élections.
je me documenterai par presse écrite où j'ai encore le choix, contrairement à ma radio "autrefois préférée" puisque les revues de presse et les intervenant sont le figaro, partout et quelques autres jamais trop de gauche.
adieu et merci à Sophia Aram, Nicole Ferroni, Frédéric Begbedde et François Morel

La directrice de France Inter vous répond :

Chère Madame
Chère Auditrice

Sachez que nous sommes tenus par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel de respecter les principes d’équité à l’égard des différents candidats ou de leurs représentants à l’Election Présidentielle , ce qui dans une démocratie semble nécessaire et légitime.

Le Front National dans toutes les enquêtes d’opinion représente aujourd’hui environ 25 % des intentions de vote et en tant que Radio de service public nous sommes tenus de faire entendre les positions et programmes de ce parti dans les séquences d’information de la chaine .

Je pense que vous reconnaitrez , vous qui nous écoutez beaucoup , que ce ne sont pas ces valeurs qui sont majoritairement portées par France Inter.

Je voudrais aussi vous assurer que nous respectons ce principe d’équilibre des temps de parole en fonction du poids de chacun des candidats dans toutes nos tranches d’information et pour tous les candidats et  dans ce cadre Benoit Hamon a été reçu lors d’un 7/9 exceptionnel le 27 Février dernier. Nous avons bien évidemment  invité Jean Luc Mélenchon pour un 7/9 exceptionnel et à ce jour nous attendons toujours sa réponse.

Enfin l’actualité dont nous ne sommes pas maitre mais dont nous avons le devoir de vous informer guide aussi les choix éditoriaux des journaux de l’information .

Les échéances électorales qui viennent sont très importantes pour le pays et soyez sure que nous sommes très conscients à France Inter de notre immense responsabilité.

Bien à vous.

Laurence Bloch.

 

Directrice de France Inter

Partager sur...