Pascal Blanchard

Jean ollier 01/06/2016 14:21 France Culture

Ne conviendrait-il pas de donner à M. Pascal Blanchard ( historien du colonialisme qui intervenait en tant qu'invité de 'la grande table') un ou deux tranxène ou quelqu'autre calmant, avant de lui laisser le micro ?
A moins que ce débit quasi-apoplectique ne soit le signe d'une forme d' ébriété proche du délire , d'une sorte incontinence mentale.
Son obsession du fait colonial - comprendre que dans l'esprit de M. Blanchard, le fait colonial ne commence qu'au 19 ème siècle, les arabes qui au 8ème siècle ravageaient notre pays et qui s'installaient pour 8 siècles en Espagne n'étant à l'évidence que de simples touristes, tandis que ceux qui, des siècles durant, ravageaient les côtes de la Méditerranée pillant, violant, rançonnant, réduisant leurs captifs en esclavage, semant partout la terreur n'avaient eux aussi pour seule et unique ambition celle de répandre partout la brillante civilisation arabe fait sourire,
Son plaidoyer puéril et obsessionnel pour un musée du colonialisme ( dont il serait le directeur ?) montre bien sa déconnection complète d'avec le temps présent.
En l'écoutant, , on a un seul souhait : qu'il se taise enfin.
On pourrait aussi s'interroger sur l'utilité d'un 'débat' qui oppose des intervenants qui partagent à peu près les mêmes idées.mais on touche là au délicat problème du pluralisme sur france culture. Rendez vous dans un an.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...