Pascale Clark et le collaborateur Mehdi Meklat

Martin BRESTAC 27/02/2017 9:29 Radio France

Monsieur
J'ai entendu avec stupéfaction Madame Clark dire qu'elle savait que Mehdi Meklat, dont je découvre personnellement l'existence à propos de cette affaire, était l'auteur des tweets incriminés. Comment, dans ces conditions, osait-elle prendre comme chroniqueur, sur une radio de service public, et donc faire rémunérer avec de l'argent public, quelqu'un qui enfreignait la loi en incitant à la haine raciale ? Par sa complicité, Madame Clark a perdu toute légitimité.

J'ai bien noté que Mme Clark a quitté l'antenne. Cependant, les responsables des programmes de l'époque devraient s'expliquer. Les responsables actuels devraient prendre position afin de garantir que cette situation très grave ne se représentera pas.

PS: merci de ne pas me répondre par une pirouette.

Cher auditeur,

Nous entendons et comprenons vos interrogations légitimes mais contrairement à ce qui circule sur internet, sur les réseaux la direction de France Inter a mis fin à la collaboration de Mehdi Meklat en Juin 2015, qui n’exerce donc plus aucune activité au sein de France Inter.

Nous n’avons jamais eu à regretter un quelconque incident lors de ses interventions sur l’ antenne, lorsqu’il était chroniqueur

Ni France Inter ni Radio France ne cautionnent les propos violents et racistes portés à la connaissance de tous, cette semaine et qui sont totalement contraires aux valeurs du Service public défendues par le groupe Radio France.

Le médiateur l’a aussi évoqué lors de son rendez-vous vendredi dernier : http://mediateur.radiofrance.fr/non-classe/meklat-theo-sujets-de-societe/

Partager sur...