Pauvre Nicolas Demorand !

Bruno LAFFORT 04/09/2017 12:15 France Inter

Cher médiateur,

C’est un auditeur fidèle qui vous écrit, jonglant depuis plus de vingt entre les ondes de votre radio et de celles de France culture. Je salue bien sûr le retour sur la tranche matinale de Nicolas Demorand, cet amoureux du service public qui arrive depuis tant d’années à nous réchauffer les oreilles autant que le coeur. Exit donc, le « parisianisme » trop affiché de son prédécesseur. Par contre, je plains sincèrement Nicolas Demorand d’avoir dû, j’imagine, se faire imposer d’ « en haut » la très libérale Léa Salamé.
Je prends pour exemple cette belle rencontre avec Leïla Slimani (matinale du 28 août) où Mme Salamé n’a eu de cesse, au niveau de ses questions, de toujours rabattre son invitée sur le champ politique, alors qu’elle avait encore tant de choses à nous raconter sur son dernier livre autour de la condition des femmes au Maroc ! Sans doute Mme Salamé n’a-t-elle pas compris que - contrairement à ce qu’elle a affirmé deux jours après devant Philippe Martinez (matinale du 31 août) - tous les Français ne sont pas, comme elle, la « bouche en cœur » devant M. Macron (rappelons-nous l’abstention record des dernières législatives, proche de 50%, qui relativise fortement la légitimité de ce nouveau président).

Enfin, je souhaiterai pouvoir donner, très modestement, un conseil amical à Nicolas Demorand au niveau de ses invités de 8h20 : davantage de personnalités de la société civile et, si possible, moins de politiques qui nous ennuient… surtout quand il s’agit d’écouter un Manuel Valls (matinale du 29 août) encore droit dans ses bottes après sa disparition (bien méritée) du paysage politique, un homme qui continue de prêcher sa même rengaine autour d’une laïcité « combative » alors qu’il n’a même pas été capable d’octroyer enfin le droit de vote aux élections locales à toutes les personnes étrangères présentes en France depuis de trop nombreuses années… pathétique.

Je souhaite une longue vie à Nicolas Demorand… en espérant continuer à l’écouter sur le service public encore de longues années !

Bien cordialement,

Bruno Laffort, sociologue

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr

Partager sur...