Pénélope Gate

Gérard Corvée 08/02/2017 17:02 Radio France

Pourriez-vous demander aux journalistes politiques d’arrêter de créer des néologismes sans logique.
Penelope gate : portail de Pénélope n'a aucun sens. Et si on me dit que c'est par analogie avec le Watergate, cela n'en a pas non plus. Le Water gate : écluse, n'est pas un scandale sur l'eau ou la circulation fluviale mais sur des écoutes téléphonique dans un bâtiment situé près d'une écluse.
Il existe des dictionnaires de synonymes français, pourquoi ne les utilisent-ils pas s'ils manquent de mots?
Ma remarque peut aussi s'appliquer au substantif "leaks" utilisé aussi à tord et à travers sans que le sens français s'y retrouve
Cordialement

Je pense que nous aurons quelques difficultés à empêcher l’usage du terme « Pénélopegate ». Evidemment, il n’a aucun sens si on en reste à sa traduction. Mais il s’agit d’un analogisme, comme vous vous en doutez, créé à la suite du scandale du Watergate. Et vous avez remarqué que, depuis cette affaire américaine, ce suffixe est accolé aux scandales importants lorsqu’ils éclatent. Ainsi que vous le faites remarquer pour « leaks », lorsqu’il s’agit d’une révélation à partir de fichiers électroniques…

Partager sur...