Pour le pluralisme, il faut écouter RMC, RTL ou Europe 1 !

Stéphane Préau 30/03/2017 13:16 Radio France

Monsieur le médiateur,

Je suis auditeur de France Inter de longue date, et de sensibilité de droite. Mais là, c'est fini, plus de France Inter pour moi. Trop de dérapages, de parti pris, de privatisation de cette radio par des animateurs/journalistes/humoristes qui profitent de l'antenne pour étaler leurs opinions politiques (de gauche).

Comment se fait t'il que France Inter soit, de loin, la radio la plus politisée ? RMC, RTL, Europe 1 sont , en comparaison, des modèles de pluralisme !

Une radio publique qui dénonce, qui excommunie, qui ridiculise ceux qui ont le tort de ne pas penser à gauche. Quel manque de déontologie !

Pourquoi les hommes et femmes politiques de droite y sont sans cesse critiqués, dénoncés, ridiculisés ?

Au nom de quoi France Inter, radio publique, adopte t'elle une ligne éditoriale (de gauche) sur les sujets de société ?

Pourquoi les journaux engagés à droite "vitupèrent", se positionnent "sans surprise", sont "remontés" dans la revue de presse d'Hélène Jouan ? Hélène Jouan devrait surveiller son vocabulaire : il y a un devoir d'impartialité sur la radio publique.

Thomas Legrand m'est sympatique, mais pourquoi ne pas alterner avec un chroniqueur politique aussi franchement engagé à droite qu'il n'est engagé à gauche ?

Que font Sophia Aram, Guillaume Meurice, Charlotte Vandenaekeur sur la radio publique ? Pour être humoriste sur France Inter, doit t'on nécessairement être de la gauche "dure" ?

Et pour finir une réflexion : les "auditeurs Inter", qui sont compte-tenu de l'engagement de cette radio, majoritairement issus de la bourgeoisie culturelle, ont statistiquement, beaucoup moins de poste TV et donc de redevance à régler que dans les classes populaires. Les classes les plus culturellement et financièrement aisées se font donc payer leur radio par les classes populaires.

Ne trouvez vous pas cela problématique ?

Que pensez vous faire pour introduire de l'impartialité sur France Inter ou, au moins de la pluralité politique chez les intervenants ?

Dites moi !

Je serais sincèrement heureux si mon message pouvait contribuer à faire évoluer France Inter.

Cordialement,

Stéphane Préau

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...