politique en province?

Veronique Bureau 28/04/2016 8:31 France Culture

Bonjour,
J'ai réécouté l'émission les Matins, du mercredi 27 avril 2016, avec Raymond Depardon.
J'ai éprouvé une grande colère sur le moment, qui est un peu retombée à la réécoute de l'émission..on dira aussi que la nuit porte conseil..
Brice Couturier fait la remarque que "nous journalistes parisiens, sommes obsédés par la politique...est ce que la politique (absente du film de Depardon) intéresse les gens, ou est ce qu'elle n'est que l'affaire d'une élite parisienne?"
Depardon émet qq remarques dont on peine à saisir la conclusion sur la PQR, et conclu que France Culture a raison de continuer à parler de politique.
Je me suis sentie blessée par leurs propos, parce que nous ne nous désintéressons pas de la politique en province. Je pense même que c'est le contraire qui se passe, simplement, les élites parisiennes continuent de vivre entre elles et continuent de penser, qu'elles seules ont compris le monde, la mondialisation, et que nous, pauvres hères, il faut nous expliquer comment çà marche, pour que nous soyons forcément d'accord...
Bref, pour moi, c'est du déni de démocratie, et je me permets de faire remarquer, qu'en province, on est aussi capable de lire des livres, de faire de la culture, sans Paris, et qu'on a aussi des engagements politiques, qu'on pense, qu'on réfléchit...à ce propos, il faudrait se poser des questions sur les scores du FN...
J'invite donc Brice Couturier et ses petits camarades, à venir en province, longtemps,pour se rafraîchir les idées, je l'invite aussi à relire plus que jamais Bourdieu (Sur la télévision, Contre-feux...) qui explique comment on peut, avec l'entre-soi, ne pas bouger et se raconter les choses sous un seul angle.
Bonne réflexion.
J'ai une chambre d'amis disponible pour vos stage en province chez les sous cultivés qui n'ont pas accès au merveilleux bain culturel et intellectuel parisien. Vous êtes les bienvenus!
bonne journée

VBureau