POPULISME

Daniel LAUTON 04/07/2016 8:39 France Info

Vos intervenants devraient réviser leur définition du populisme, terme souvent employé de façon péjorative.
Dans cette période de fracture croissante entre population et gouvernances, certes on craint un rejet des politiques qui tournerait à la révolte.
Prenez donc https://fr.wikipedia.org/wiki/Populisme
« une position politique qui prend le parti du peuple contre les élites »
je répète :
« UNE POSITION POLITIQUE QUI PREND LE PARTI DU PEUPLE CONTRE LES ÉLITES »

Vous vous êtes arrêté au sens premier du terme et n’avait pas lu – volontairement ? – le sens actuel. Aujourd’hui, le populisme s’apparente à la démagogie qui s’inspire le plus souvent de réactions instinctives, non réfléchies, comme la facilité du repliement sur soi-même, le manque d’ouverture aux autres, pour ne pas dire le racisme et la xénophobie. N’oublions pas que « le parti du peuple » est bien souvent à l’origine des pires régimes autoritaires, comme l’ont connus l’Allemagne nazie, l’Espagne franquiste ou l’Union soviétique…

Partager sur...