pour les matins

jean prats 13/12/2016 10:44 France Culture

pour les « matins de France Culture »

Bonjour
fidèle auditeur de FC, et particulièrement des « matins », je suis toujours étonné par le peu de place faite à la culture écologique ( la science ) et ce qui peut en découler.
Ce matin vous avez retransmis le désarroi des associations nationales « vélos » face à l’absence de subvention nationale en 2016 ( 230 000 euros pour l’ensemble des associations).
Justement je projetais de vous écrire suite aux émissions de la semaine dernière, où étaient évoqué les problèmes de pollution de l’air et de restriction de circulation des « motorisés ».
Vendredi matin, ni avant , ni pendant le journal de 8h n’a été prononcé le mot « vélo » …
Vous participez, vous êtes, dans cet inconscient collectif français « transport = auto », il n’est pas imaginable que cela puisse être autrement.
Pourtant , nos voisins font différemment.
Pourtant, nous pourrions rattraper les 40 ans que nous avons en retard si nous voulions y mettre un peu de « moyens » ( nous sommes restés en 1974 quand d’autres pays ont infléchit le « tout voiture » à ce moment là ou plus tard selon les pays).
Abolition de l’écotaxe, 1 milliard pour des autoroutes en 2016, des milliard pour l’industrie automobile en 2008-2009, subvention du diesel, subvention des autos électriques ….
… des dizaines de milliards.
Mais 230 000 € pour les associations qui « portent » le vélo, c’est trop.
Elles demandent un plan de 100 millions d’investissement sur des aménagements cyclables, à répartir sur différents agglomération qui pourraient servir de « modèle » …. n’y comptons pas !
Le pays regorge de travaux à faire, créateur d’emploi, de richesse par amélioration de la « productivité », des passerelles à faire pour désenclaver des secteurs qui ne peuvent circuler à vélo. Combien de collégiens, lycéens, travailleur, prennent le car scolaire ou l’auto pour se rendre à 1 ou 2 km à vol d’oiseau parceque il y a un obstacle, une rocade, un autoroute, une rivière ou une voie ferrée qui empêche de passer à vélos.
Essayer d’aller à vélo de Chatou à St Germain en Laye, ou de Draveil à Juvisi sur les routes existante ! suicidaire …
Dans ma commune, M Mariton vient de nous refuser une aide de 1000€ pour la création d’un garage vélo de 10 places dans le vieux bourg médiéval …. mais dépense quelques dizaines de milliers d’euros pour ajouter quelques places de parking auto …
La pensée unique a encore de beaux jours devant elle.
Avec mes meilleurs salutations
Jean Prats

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, franceinfo et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...