pourquoi le médiateur ne médiate pas ?

MAA SCHNOERING 04/02/2016 11:37 France Culture

Bonjour,

A l'instant, je vous entends intervenir comme tous les 2 jeudi. Et qu'entends-je ? Afin de répondre aux auditeurs qui se plaignent du manque de nouvelles fictions, vous nous faites la PROMOTION de "Tintin, les cigares du Pharaon" par le biais de son réalisateur. Est-ce votre boulot en tant que Médiateur ? Ou les mots ne veulent plus rien dire, ou vous prenez les auditeurs de FC pour des demeurés en noyant le poisson, quel qu'il soit, dans la bassine à Promotions ! C'est facile de parler d'autre chose que des souhaits des auditeurs, mais moi je m'éloigne de plus en plus de FC alors qu'il y a près de 30 ans, j'écoute intégralement votre station.

Il s’agissait de répondre aux auditeurs qui se plaignent d’un manque de fictions ou de fictions peu élaborées. Je suis parfaitement dans mon rôle quand je présente une réponse effective à des protestations. Par ailleurs, j’estime que le rôle du médiateur n’est pas de s’occuper que des "mécontents", mais aussi d’expliquer les "coulisses" de la radio; et je sais que cela intéresse bon nombre de nos auditeurs que de comprendre comment se fabrique la radio. Concernant "Tintin", cela a permis d’expliquer comment se réalise une fiction et de pénétrer dans les coulisses d’un studio d’enregistrement.

Pour aller plus loin, j’ajouterai que, bien souvent, les protestations viennent d’une méconnaissance de nos fonctionnements. Et c’est bien le rôle du médiateur de d’expliquer tout cela…

Enfin, merci d’écouter France Culture depuis 30 ans, mais comprenez que cette radio vit dans un monde qui évolue avec des auditeurs qu’il faut gagner chaque jour en proposant des nouveautés et des innovations: "Tintin" fait partie de celles-ci. Et en terme d’audience, France Culture réussit plutôt bien dans sa conquête de nouveaux publics.

Partager sur...