Poutinologie

Valérie Pozner 20/12/2016 12:57 France Culture

Bonjour,

Je trouve désolant le traitement de la situation en Russie offert par l'émission de G. Erner ce matin. Laisser Pavel Chinsky, de la chambre de commerce (dont on voit immédiatement quels intérêts il défend : ceux des grosses entreprises françaises implantées en Russie) parler de politique internationale est proprement calamiteux. Comme si nous n'avions pas, en France comme à Moscou, des spécialistes sérieux, des chercheurs dégagés d'intérêts directs... L'unanimisme des trois journalistes - affligeant. Et les "hipsters" poutiniens - les prendre et en faire un phénomène central - alors qu'ils sont invisibles sur la scène russe de l'art, sans même parler de la scène internationale. C'est pour faire fun ? flatter une opinion qui va nécessairement trouver ça exotique ? Où est la déontologie, où sont passés les intérêts sociologiques de monsieur Erner ? absolument calamiteux.

Je suis toujours étonné que l’on puisse rêver de vivre dans une dictature où les radios, comme France Culture, devraient se cantonner qu’à une seule opinion. Si je vous suis bien, cet invité qui ne vous convient pas devrait être interdit d’antenne, au prétexte que vous ne partagez pas ses idées. Mais l’intelligence et la force de l’esprit ne se construisent-elles pas par une connaissance d’une multitude d’idées, d’opinions qu’on ne partage pas forcément, mais qui sont utiles à connaitre pour se forger ses propres arguments et, éventuellement, mieux combattre les arguments opposés? C’est la force de la démocratie.

Partager sur...