Prénom des femmes

C Dahon 05/12/2016 10:48 France Culture

Mr le médiateur,

Je me permets de vous écrire pour signaler à votre attention et celle des présentateurs journalistes de nommer les femmes par leur seul prénom.

J'ai remarqué cela depuis un certain temps. On parle de Ségolène, d'Hillary, d'Angela... et, ce soir, c'est l'animatrice (femme donc) de l'émission "Du grain à moudre" que l'on a entendu nommer Anastasia Colosimo : "Anastasia".

Est-ce parce qu'il n'y a que très peu de femmes aux postes de pouvoir ?
Je doute que cela soit la seule raison.

Cet usage est insultant, sexiste, il donne une impression de familiarité dévalorisante et cette image se transfère à toutes les femmes, (familier = ordinaire = dévalorisation = domination = contrôle).

Merci de bien vouloir demander aux animateurs de la chaîne. d'être attentifs à ce fait.
Cordialement,
C. Dahon

Voici la réponse de Mélanie Chalandon :

Bonjour,

Je vous remercie de ce message d’alerte et partage totalement votre indignation quant à l’usage du prénom à l’égard des femmes invitées de nos émissions.

Veuillez me croire qu’il s’agissait vraiment d’une inattention de ma part et non d’un fait délibéré. Pour ma défense, vous aurez remarqué j’espère que cela ne m’échappe qu’une fois sur toute l’émission. Par ailleurs la formule du « Club » du Grain à Moudre du vendredi (un petit groupe d’éditorialistes qui viennent chaque semaine) implique une certaine convivialité et proximité qui peut favoriser ce genre d’oublis.

Néanmoins je suis d’accord, l’usage du prénom envers les femmes participe d’un mécanisme de dévalorisation, tout du moins de non reconnaissance d’un statut égal dans la discussion et je m’en offusque aussi comme auditrice quand je l’entends !

Merci en tous les cas d’avoir partagé cette remarque.

Bien à vous

Mélanie Chalandon

Productrice adjointe – Emission Du Grain à Moudre

Partager sur...