Problèmes de diction

FABIEN HENNION 08/08/2016 7:47 France Info

Bonjour,

J'écoute depuis peu France Info, à raison de 10 h / jour.

Le souci - qui ne se rencontre pas uniquement sur France Info - concerne la diction des journalistes et des présentateurs météo.

Cette diction est, pour l'essentiel, problématique, en ce que les voyelles finales sont quasiment chuintées ou soufflées ("météo'ffffffff", "24 degrés'chhh", les JO de Rio'fffff", etc). Vous pouvez réécouter par exemple les bandes sonores du 05 août 2016, de 09h à midi.

Certain(e)s présentateurs /-trices le font systématiquement (Céline Asselot, Sophie Bria, etc) ; d'autres sont exemplaires et respectent les consignes élémentaires de diction (Sébastien Leas, Pierre Neveux, etc).

Ce chuintement / soufflage des voyelles finales devient usant. C'est un manque de rigueur et de tonicité. Personne n'est pas parfait, certes, mais s'il est possible de faire quelque chose pour que ça change...

NB : merci également de signaler aux journalistes que la locution "après que" est suivie de l'indicatif, et non du subjonctif. Donc : "Après qu'il a tué", et non "après qu'il ait tué" (au sujet de l'agression récente à Londres).

Cordialement,
Fabien Hennion.