Profond chagrin, dépit immense

Françoise gauvain 27/06/2016 9:16 France Inter

Un moment de félicité assuré dans la semaine le samedi à midi ,une parenthèse enchantée, subtile, délicate , drôle, inventive, surprenante mais surtout pas racoleuse... et il faut que ça s'arrête ? C'était trop bien alors, ça faisait du bien à trop de personnes alors c'est fini, punis qu'on est de notre fidélité à une émission et à son animateur, ce mammifère omnivore si réconfortant par son érudition et son ton si délicieusement suranné. Philippe Meyer a tiré sa révérence avec talent et beaucoup de pudeur en nous faisant entendre une dernière programmation belle à pleurer. Je suis dégoûtée, je ne m'y attendais pas et je trouve cela profondément injuste. Une mauvaise nouvelle de plus dans cette semaine qui n'en manquait pas....,Cet été commence vraiment mal. Cette émission était mon remède à la mélancolie, comment vais-je faire maintenant?