prononciation des noms étrangers

Thierry AUGE 20/07/2016 16:08 France Inter

Bonjour,
Fidèle auditeur de France Inter dont j’apprécie la grande qualité de ses émissions, je suis souvent agacé par la tendance des journalistes à prononcer les noms étrangers (de personnes ou de lieux) « à la française » Je ne parle pas de noms compliqués mais souvent de noms anglais ou espagnols très simples.
Ce matin, le nom de la probable future premier ministre britannique Theresa May est prononcé « mé » (par la correspondante à Londres!!!) alors que ce n’est pas difficile de dire « mèï » Le prénom portugais « Joao » pourrait être légèrement nasalisé au lieu de devenir «  Jo-a-o » Le prénom Miguel est systématiquement prononcé « Migwel », sans parler des "Panama Papers » qui deviennent les « Panama pépeurs »
Il ne s’agit pas de prononcer avec un accent ou une prononciation parfaites mais l’auditeur de France Inter est capable de comprendre un nom à consonance étrangère. Pourquoi un effort n’est-il pas fait de la part des journalistes? Est-ce par négligence? par ignorance? (j’en doute!) Ou bien, ce qui serait plus stupide encore, est-ce une consigne de la chaine de prononcer à la française? Si tel est le cas, c’est prendre les auditeurs au pire pour des ignares, au mieux pour des naïfs…
Cordialement,
Thierry Augé

Oui, le principe est de prononcer à la française. On parle d’Obama ou de Poutine sans accent américain ou russe, qui ferait plutôt ridicule. Lorsque j’étais jeune journaliste, un rédacteur en chef s’était mis en tête de nous demander de prononcer le nom de Lech Walesa à la polonaise; ce qui donnait à peu près « Lec Ouiawoinsa ». Nous avons vite abandonné cette prononciation aberrante pour des Français: les auditeurs se demandaient de qui on parlait…

Partager sur...