Prononciation des noms étrangers

Mare-Elisabeth Handman 26/05/2016 9:15 France Culture

La rubrique "thème" ne permet pas de choisir l'usage de la langue allemande. J'ai donc choisi la rubrique qui se rapproche le plus de ce qui me chagrine, à savoir la prononciation des noms propres allemands.
Systématiquement le prénom Peter qui se prononce Péter devient Piter, comme le prénom anglais.
Le pauvre Benjamin devient aussi anglais avec un Walter prononcé Oualter au lieu de Valter. Serait-il impossible de dire à ceux qui parlent à France culture que le W allemand se prononce V ?
Et encore Hoffmannstahl prononcé Hoffmannchtahl, les locuteurs pensant probablement qu'il s'agit de l'acier d'Hoffmann, alors qu'il s'agit de la vallée (Thal) d'Hoffmann au génitif (Hoffmanns) et il faudrait donc prononcer Hoffmanns/thal.
Mais puisque la rubrique concerne la langue française, je dois dire que le nom respect de la règle concernant l'accord du participe passé d'un verbe conjugué avec l'auxiliaire avoir précédé de que, est très exaspérant. On entend sans arrêt "l'étude que j'ai fait" . Peut-être faudrait-il rappeler aux locuteurs cette phrase qui fait qu'on n'oublie plus jamais la règle et qui, je crois, est l'exemple donné par Grevisse : "La rentière que j'ai occise".
Tous les exemples que je donne ici sont si répandus chez tous les locuteurs de toutes les émissions que je suis incapable d'en citer une en particulier. Je vous serais donc reconnaissante de faire part de mon exaspération à tous les responsables d'émission.