Qui est propriétaire des églises en France?

Sandrine Paulat 05/08/2016 8:13 France Inter

Monsieur,

Je me permets, dans la mesure de mes connaissances, de vous interpeler sur une information qui a été donnée ce mercredi 03/08/16, vers 7h30, par une journaliste de France Inter (dont je n'ai pas retenu le nom et je vous prie de m'en excuser). Elle évoquait le financement de la construction des mosquées. Elle a dit, en fin de sujet, que les églises de France étaient la propriété de l'Etat.
Toutefois, la plupart des églises appartiennent aux communes, voire à des privés quand elles ont été déclassées et vendues. Les organisations de l'Eglise catholique les utilisent, souvent, sans contre-partie financière. Les communes payent, en général, le fonctionnement (entretien régulier, chauffage, électricité,...) et l'investissement (gros travaux et rénovation). Pour ce dernier, le financement des communes peut être complété par des subventions d'autres collectivités (Conseil Départemental, Régional,...), de l'Etat, d'apports privés (mécénat, souscription, dons des paroissiens,...). Par contre, toujours en général, les cathédrales appartiennent à l'Etat. Voilà, pour le factuel...

Il me semble que ces informations sont importantes, car chaque ciyoyen, de chaque commune, par le fait de la proximité, peut engager le débat avec ses élus à ce sujet. En effet, il est vrai que ces églises sont des monuments historiques, parfois même classés ou inscrits à l'inventaire des Monuments Historiques. Toutefois, chaque citoyen peut se poser la question du financement, non transparent finalement, de la religion catholique par le biais de ses impôts. Ne serait-il pas temps de demander une contre-partie à l’Église pour au moins l'entretien et le fonctionnement de ces édifices?
Je souhaiterai donc, en ces temps de besoin d'égalité et de fraternité, que nous puissions faire réfléchir les personnes qui gouvernent, non pas sur un nouveau financement d'une autre religion, mais plutôt d'un non-financement de l'ensemble des religions. N'est-ce pas ça la laïcité? L'égalité de chacun devant tous.
Pourquoi pas un Téléphone Sonne ou un débat politique à ce sujet?
Je tiens à préciser que je suis issue d'une famille catholique, mais que je suis moi-même non-croyante. Par contre, je défends la liberté de culte, car chacun doit être libre en sa propre conscience.

Je vous remercie d'avance de l'attention que vous aurez porté à mon message.

Je vous prie de croire, Monsieur, en l'expression de mes salutations distinguées.

Sandrine Paulat

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...