Publicités agressives sur le site de France Culture

Florent Thomas 27/06/2016 14:25 France Culture

Monsieur le Médiateur,

Fidèle auditeur de France Culture (et de La Grande Table où vous intervenez un jeudi sur deux), visiteur assidu du site de la chaîne, je viens de me rendre compte que les pages du site de France Culture incluaient désormais des publicités, souvent en format vidéo, qui s’enclenchent toutes seules et auxquelles il est impossible d’échapper, où que l’on aille.

Ceci occasionne divers problèmes : cela sollicite davantage l’ordinateur et la connexion Internet, cela freine la fluidité de la navigation, cela complique la réécoute des podcasts, cela gêne la lecture et déconcentre l’internaute. On peut sans exagérer qualifier ces publicités d’agressions visuelles aussi inutiles qu’indésirables. Pourquoi n’avons pas, au moins, la possibilité de masquer ces publicités, ou celle de les empêcher de se mettre en route automatiquement ?

Plus généralement, je ne comprends pas ce que la publicité vient faire sur le service public radiophonique, qui doit pourtant être sanctuarisé et protégé pour garder sa spécificité, son identité, son indépendance, sa liberté, son exigence et sa qualité. Cette dérive progressive et cet alignement sur les méthodes et mentalités des médias privés et lucratifs est incompréhensible et indéfendable. J’entends bien que le Ministère de Culture est de plus en plus avare en termes de budget et qu’il faut bien trouver un moyen quelconque de se financer autrement, mais de là à faire perdre son âme à France Culture, dernier bastion face à la société de la bêtise et de la marchandisation, voilà qui serait gravissime, dommageable et insupportable.

Même si la multiplication des campagnes de récolte de fonds de type financement participatif sont en ce moment de plus en plus nombreuses et sollicitent de manière excessive le porte-monnaie des citoyens, pourquoi ne pas tenter une telle campagne pour éviter le recours aux annonces publicitaires ? Ce serait une bonne solution provisoire en attendant que l’État reprenne ses responsabilités et cesse de se soumettre aux impératifs d’austérité budgétaire mortifères.

Salutation distinguées,

Florent Thomas

Hélas il est impossible d’éviter la publicité sur les sites internet, car ce type de publicité relève toujours de la nécessité pour Radio France de faire appel à la publicité afin de compléter un budget en phase de redressement.
L’ensemble des annonceurs a accès aux espaces digitaux de Radio France, hors alcool, médicament et tabac. Radio France a mis en place des filtres afin de ne pas diffuser des publicités qui pourraient heurter les internautes. Par ailleurs, Radio France n’a pas mis en place de formats intrusifs qui pourraient gêner les utilisateurs.

Partager sur...