Qualité des informations sur France Inter

Jean-Noël Freixinos 04/05/2016 8:42 France Inter

Bonjour.
Auditeur fidèle de France inter depuis des décennies, cela fait plusieurs mois que je suis interrogatif sur le traitement de certaines informations à l'antenne. Deux exemples tirés du journal de 6h30 de ce matin :
* le récit des débats de l'Assemblée nationale autour de la loi "Travail" : partant (si j'ai bien compris car cela n'a pas, me semble-t-il, été précisé) de l'enregistrement des débats à l'Assemblée, le reportage a porté à l'écoute des auditeurs trois extraits d'interventions : une députée verte opposante, un député socialiste frondeur opposant, un député socialiste mitigé. Point. Les débats d'une journée se sont-ils limités à des prises de paroles d'opposants de gauche? Nul trace d'une parole gouvernementale, de députés socialistes favorables au texte, de députés de droite... A mon sens il s'agit là d'un traitement partiel qui tend à se multiplier sur l'antenne. Et l'argument qui consistera à expliquer que l'équilibre dudit traitement se juge sur plusieurs journaux n'est pas, à mes yeux, recevable. Un auditeur doit avoir une information complète à l'écoute d'un seul journal. Ce qui est mon cas puisque, à 7h je "bascule" sur France Culture. Auditeur captif de Radio France, vous le constatez.
* deuxième exemple tiré du même journal mais sur un autre registre. Le présentateur nous relate un fait de violence survenu dans une gare. Un agent de sécurité a été filmé maltraitant un marginal. Commentaire (le seul) : la vidéo a été vue sur internet 1.2 Millions de fois. Très bien. Qu'ai-je à faire de ce commentaire? Rien. Peu m'importe le nombre de vues sur un réseau social. Ce qui m'aurait intéressé c'est de savoir le degré de gravité des blessures infligées, les suites disciplinaires ou judiciaires de l'affaire, éventuellement une analyse du pourquoi de ce geste ou de ce qu'il raconte de notre société... bref tout sauf le commentaire qui tend à se répéter sur les bulles médiatiques créées par les réseaux sociaux que France inter tend à nous infliger dans ses journaux, se dispensant ainsi de toute mise en perspective. Je reviens à France culture qui, dans le "Grain à moudre" a parfaitement analysé ce phénomène de boucle créé entre la sphère des médias traditionnels et les réseaux sociaux, s'entretenant réciproquement dans une vacuité de pensée consternante (la claque d'un rappeur infligée à un présentateur d'un talk show). J'attends mieux de ma radio de service public.
Espérant que ces quelques remarques contribueront à alimenter vos réflexions quant au traitement de l'information sur vos antennes, recevez mes cordiales et fidèles salutations radiophoniques.

Nous vous remercions de votre message. Il a été lu par le médiateur et transmis au service concerné par vos questions ou vos réactions. Même sans réponse personnelle de notre part, de nombreuses contributions sont relayées sur les antennes de France Inter, France Info et France Culture dans les Rendez-vous du médiateur ou dans Les infos du médiateur, lettre hebdomadaire destinée à tous les responsables de Radio France. Elles inspirent également des articles explicatifs à retrouver sur notre site mediateur.radiofrance.fr.

Partager sur...