Votre quasi silence sur le décès d’Yves Bonnefoy…

Jean BARDET 04/07/2016 12:49 France Info

Bonjour Monsieur Denaes,
Je suis surpris et plus encore indigné du peu de considération que France Info a pour le décès du poète Yves Bonnefoy. Mon père m'assure que cette radio l'a signalé, mais je viens d'écouter durant une heure France info et n'ai entendu parler que de Michel Rocard, d'Elie Wiesel et de Michaël Cimino, comme si l'autre disparition était quantité négligeable. Certes, un poète exigeant comme Bonnefoy n'a pas l'impact médiatique qu'il mériterait, mais n'est-ce pas votre devoir de l'évoquer et de parler de son oeuvre lors de son décès, à défaut de l'avoir fait de son vivant? C'est une grande figure de la Littérature qui s'en est allé et votre silence me semble indigne d'un service public, me rappelant le sort réservé par les marins à l'albatros dans le poème de Baudelaire...
Cordialement malgré tout,
Jean Bardet

Je comprends votre réaction très légitime de passionné. Mais, comme je l’ai déjà écrit, les journalistes doivent faire des choix face à un afflux d’informations et, ce week-end, de décès de personnalités. Et très légitimement, lorsqu’il faut établir une hiérarchie, deux grands hommes connus et reconnus comme Michel Rocard et Elie Wiesel vont évidemment faire l’objet de reportages et d’hommages importants. Reconnaissons qu’Yves Bonnefoy était beaucoup moins connu. Des passionnés comme vous vont le déplorer, mais je tenais à vous expliquer les difficultés de nos choix permanents.

Partager sur...